Formations

1. GENERALITES

L'Institut Régional d'Enseignement Supérieur et de Recherche en Développement Culturel (IRES-RDEC), Institution Interétatique, est un établissement d'enseignement supérieur à vocation professionnelle et de recherche en arts 'culture et développement.

Il est une structure de formation et de recherche accréditée par le Conseil Africain et Malgache pour l'Enseignement Supérieur (CAMES) en sa 26ème session du Programme de Reconnaissance et d'Equivalence des Diplômes (PRED) qui s'est tenue du 15 au 18 mai 2012 à Parakou (Bénin).

La mise en place de ce programme du cycle doctoral bénéficie de l'appui de PACER de l'UEMOA (2012-2014).

Les thématiques qui sont développées dans cet Institut sont : diversité culturelle ; droits culturels ; patrimoine et environnement ; industries culturelles ; métiers et emplois des arts et de la culture ; diplomatie culturelle ; coopération culturelle ; politique de développement culturel et paix ; politique culturelle pour le développement et la paix ; dimension culturelle du développement et de la paix ; genre, développement et paix ; culture de la paix ; paix et sécurité internationales ; justice transitionnelle ; animation culturelle ; muséologie ; médiation culturelle ; musique et musicologie ; arts plastiques ; art dramatique ; cinéma et audiovisuel ; sciences de l'information.

Sur le plan académique, la formation ci-après est donnée en vue de l'obtention du Doctorat en Arts, Culture et Développement.

2. SPECIALITES /PARCOURS

Les parcours sont les suivants :

ØParcours I : Arts et Culture

ØParcours II : Culture et Développement

3. OBJECTIFS DU PROGRAMME

3.1. Objectif général

Cette Formationdoctorale, arts, culture et développement a pour objet de former des spécialistes de haut niveau :

- en développement culturel : administration, politique, coopération, entreprenariat et management, prévention et gestion des conflits, élaboration et gestion des projets en matière de paix, genre, etc.

- en arts et action culturelle : art dramatique, musique et musicologie, arts plastiques,muséologie, sciences de l'information et de la Communication, animation culturelle, cinéma et audiovisuel, danse et chorégraphie, etc.

3.2. Objectifs spécifiques

La formation répond aux objectifs spécifiques ci-après :

-Développer en chaque doctorant des aptitudes à mener des recherches approfondies liées à l'une des problématiques ci-dessus énumérées ;

-Faire acquérir aux apprenants des connaissances théoriques et pratiques ;

-Développer en chaque doctorant des compétences à exercer des professions dans le domaine du développement, des arts et de l'action culturelle.

3.2.1. En termes de savoir

Le programme de formation et de recherche permet au doctorant :

-de maîtriser la dimension fonctionnelle et technique des professions liées au développement, aux arts et à l'action culturelle.

-d'acquérir les connaissances théoriques approfondies, pratiques et méthodologiques en vue de concevoir et de conduire un programme et/ou un projet en développement.

3.2.2. En termes de savoir-faire

Le programme de formation permet la mise en situation pratique des doctorants. Ceux-ci sont capables de :

-concevoir les outils pédagogiques de formation et de sensibilisation ;

-collecter, exploiter et analyser des données dans une perspective de diagnostic, d'étude et d'accompagnement de projets ;

-concevoir et gérer des programmes/projets de développement, d'arts et d'action culturelle ;

-encadrer les étudiants débutants dans les travaux dirigés ;

3.2.3. En termes de savoir-être

La Formation doctorale privilégie l'acquisition de compétences en recherche et en matière professionnelle, en harmonie avec les ambitions de l'Institut et les enjeux de culture de développement, d'arts, d'action culturelle. Les partenariats ainsi que le profil des intervenants permettent au doctorant d'être ouvert à la dimension transdisciplinaire en développement, en culture, en arts et en action culturelle.

Les séminaires et conférences d'éthique et de déontologie, de gestion des ressources humaines, confèrent entre autres au doctorant un savoir-être adapté à la formation.

4. PROFIL D'ENTREE

La Formation doctorale est ouverte aux ressortissants des pays africains ou non, désireux de recevoir une formation en développement, culture et arts, aux institutions ouorganismes du secteur public ou privé, national, régional ou international.

Tout postulant doit être détenteur d'un master professionnel ou de recherchedans le domaine des Lettres, Langues et Arts, et avoir une moyenne supérieure ou égale à 12/20 dans les UE de Spécialités et à la soutenance du mémoire de Master.

Pour les autres domaines de Masters identifiés par le REESAO, le recrutement se fait sur étude de dossier.

Tout postulant doit présenter un projet de recherche de 10 à 15 pages dactylographiées comportant :

-un titre ;

-une problématique ;

-des hypothèses ;

-la méthodologie envisagée ;

-une bibliographie sommaire.

En vue de son inscription, le candidat dépose auprès du Directeur de l'IRES-RDEC un dossier comportant :

-un formulaire d'inscription de l'Institut ;

-un acte de naissance ou un jugement supplétif ;

-un certificat de nationalité ou carte nationale d'identité ou passeport ;

-une copie de diplôme du MASTER ;

-une copie des diplômes obtenus à partir du baccalauréat ;

-les relevés de notes ;

-un curriculum vitae détaillé ;

-un exemplaire du mémoire de Master ;

-une fiche d'acceptation du règlement intérieur portant la mention « lu et approuvé » du postulant ;

-l'avant- projet de recherche ;

-Frais d'étude de dossier 25000 FCFA.

Lors de la première inscription, une charte de thèse est signée par le doctorant, son directeur de thèse et le responsable de la Formation doctorale. Cette charte définit les engagements, les droits et les devoirs de chaque partie.

5. PROFIL TERMINAL/DEBOUCHES PROFESSIONNELS

Cette Formation doctorale s'attache à former des spécialistes de haut niveau en développement, culture et arts. Le titulaire du doctorat a des compétences pour être :

-enseignant-chercheur ;

-chercheur dans les institutions publiques et privées (OI, OING, ONG) ;

-expert ;

-consultant;

-concepteur et manager des programmes/projets de développement, d'arts et de culture ;

6. ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS, SEMINAIRES,CONFERENCES ET STAGES

La durée obligatoire du doctorat est de 6 semestres. Toutefois, une prorogation peut être accordée par le Directeur de la Formation doctorale sur demande motivée du doctorant avec avis favorable du Directeur de thèse.

Les conférences et des séminaires sont prévus au cours des différents semestres.

Les activités du programme se répartissent ainsi :

-Séminaires obligatoires : Semestres I et II

-Travaux de recherche et rédaction de lathèse sous le contrôle d'un directeur de thèse  ou en codirection ; soutenance semestre III à VI

Le diplôme de Doctorat sanctionne un niveau correspondant à l'obtention de 180 crédits.

7- PROGRAMME DE DOCTORAT

Voire la rubrique Doctorat Art, Culture et Développement

Modifié le: vendredi 17 octobre 2014, 21:50